actualite 80x60

ACTUALITÉS

Évolution du rôle du DSI
dans l'entreprise

Cédric JEAN - 22/11/2018

La transformation digitale est partout et vient bouleverser les organisations dans leur stratégie mais également les fonctions métiers. Pilier de l'environnement numérique de l'entreprise, le DSI (Directeur des Systèmes d’Information) n'échappe pas à cette règle et voit son rôle sensiblement évoluer depuis plusieurs années.


L'INFORMATIQUE D'HIER, CENTRE DE COUT ?


Dans les années 1990/2000, le Directeur des Systèmes d’Information était recruté pour son profil de technicien aguerri, pour la productivité et la croissance rapide que cela promettait. Avec un vocabulaire et un environnement technique que seul lui comprenait, il maîtrisait tout le périmètre technologique de l’entreprise, son budget et ses outils. Tout devenait informatisé mais en l’absence de formations auprès des équipes, l’informatique n’était pas accueillie comme prévu et entraînait des lenteurs insoupçonnées : incompréhension, mauvaise utilisation, panne, virus… L’absence de papier créait ainsi une dépendance qui pouvait alors occasionner des journées complètes non travaillées à cause d’une informatique suspendue. Dans ce contexte, la DSI devenait petit à petit un frein au fur et à mesure qu’elle se transformait en centre de coût pour l’entreprise.

dsi photo1

Cependant, depuis 2008, on constate une révolution des usages de l’informatique. On parle alors plus de digital que d’informatique. Les entreprises prennent conscience que l’IT peut venir aider leur transformation digitale et donc être un vecteur de développement. Cette transformation digitale est donc un déclencheur qui permet à l’informatique de revenir au cœur de la stratégie.


LE DSI, ACTEUR MAJEUR DE LA TRANSFORMATION DIGITALE


Pour se replacer au cœur de la création de valeur de l’entreprise, le DSI a dû faire évoluer sa position et son approche. De fonction technique, le DSI s’oriente désormais vers une fonction stratégique de l’entreprise. En lien avec la direction, il accompagne la transformation digitale dans laquelle il joue un rôle clé en mettant à disposition des outils qui la facilitent. Ses actions s'inscrivent dans une démarche d'évolution et d'agilité qui encouragent la performance de l'entreprise à tous les niveaux.

dsi photo2

Dans cette optique, et afin de réaliser des économies pour l’entreprise, le DSI cherche à optimiser le budget en externalisant parfois ses services auprès de prestataires externes dont il devient le chef d’orchestre. Le choix de ces prestataires représente alors un enjeu important car les services exigeront un niveau de réactivité supérieur et un accompagnement à forte valeur ajoutée. Le DSI doit alors apporter une attention particulière à la qualité de service et privilégiera souvent un acteur de proximité, tel qu’A2COM.


LE DSI AU SERVICE DES ÉQUIPES ET DU MÉTIER DE L’ENTREPRISE


La transformation du rôle du DSI ne s’arrête pas là : il devient plus que nécessaire d’accompagner le changement pour suivre l’évolution des usages et ne pas perdre en productivité. L’informatique est de plus en plus au service de l’activité de l’entreprise et doit être construite avec les équipes pour qu’elles en bénéficient dans les meilleures conditions. En effet, il ne s’agit plus de mettre en place un outil sans se soucier de son utilisation : il faut veiller à ce que la solution soit adaptée à l’entreprise et adoptée par les utilisateurs. Le DSI doit donc savoir répondre aux attentes des collaborateurs et s’armer de vraies qualités humaines qui vont bien au-delà de ses qualités techniques de départ.

En ce sens, le DSI devient le garant des bonnes pratiques et du bon usage des outils dont il pilote la mise en place. Son rôle est clé et parfois complexe, la transformation digitale accélérant les attentes et exigences des utilisateurs.

dsi photo3

Les équipes souhaitent retrouver en entreprise ce qu’elles ont à la maison : débit WiFi, outils, mobilité, confort… Le BYOD (Bring Your Own Device) est ainsi en plein essor et implique un renforcement minutieux de la sécurité de l’entreprise. De la même façon, les fonctions métiers et supports sont de plus en plus autonomes dans le choix de leurs outils au quotidien. Un dirigeant d'entreprise peut choisir lui-même sa solution de visioconférence sans passer par sa DSI, un directeur commercial choisira son CRM et un marketeur installera en quelques clics un outil de communication interne tel que Teams ou Slack... tout autant d'outils qu'il faudra faire cohabiter dans un SI sécurisé et performant ; SI qui se dématérialise au fur et à mesure du temps.

Ces évolutions illustrent bien que le DSI n'est plus à l'initiative de toutes les évolutions en termes d'outils informatiques. Replacé sur un périmètre de plus en plus stratégique, il doit plus que jamais être à l'écoute des équipes et réactif pour s'adapter aux attentes des utilisateurs, tout en garantissant la bonne santé et la pérennité numérique de son système d'information. En résumé, le DSI d'aujourd'hui doit impérativement être lui-même en transformation afin de conduire habillement la transformation numérique de son entreprise.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Calendriers partagés, vidéoconférence, gestion de la présence, messagerie instantanée... Tous ces services dont on nous parle de plus en plus sont devenus des outils de travail incontournables dans...

Depuis le 3 avril, la grève de la SNCF vient bouleverser les français : trains supprimés, transports en commun saturés, les trajets deviennent alors un véritable stress et cela ne compte pas s’amél...

Le cadre législatif relatif à la protection des données à caractère personnel a récemment évolué avec le règlement européen « RGPD » et prévoit une amende s’élevant jusqu’à 4% du CA des entreprises...

NE RÂTEZ PLUS UNE ACTU !

" Inscrivez vous à notre newsletter et restés connectés à l'actualité de la formation professionnelle "