Les enjeux d'une solution de supervision informatique

François CAVÉ - 20/12/2019

Lorsque l’on évoque le sujet de la performance d’entreprise, il est aujourd’hui acquis que celle-ci est largement corrélée à celle de son système informatique. Chaque problème peut en effet enrayer la production, impacter sa réactivité ou encore causer une perte de chiffre d’affaire directe.

Le défi rencontré est donc celui de rendre les structures plus performantes dans un premier temps, puis surtout d’insuffler ensuite une proactivité au sein du système. Grâce à son cocktail de surveillance en temps réel, d’analyse fiable de données et d’alertes paramétrables, la supervision informatique peut-elle répondre à cette problématique ?

Superproactivité

Cette solution complète de suivi peut être tout d’abord représentée en trois axes majeurs, qui sont les suivants :

+ Le matériel (routeur, switch, firewall...)
+ Le système d'exploitation (Windows OS par exemple)
+ Le middleware

À chaque équipement se rapportent un certain nombre de services unitaires (ou points de contrôle) en fonction du niveau de service : Basic (matériel), Standard (matériel + OS), Avancé (matériel + OS + middleware).

Le résultat ? La complémentarité de ces trois points permet ensuite à la fois de contrôler l’activité de l’entreprise, de faire remonter les informations utiles aux décisionnaires de la structure, mais enfin – et surtout – d’anticiper proactivement les problèmes et même de les résoudre en amont ! Une promesse alléchante mais réaliste si tant est que le paramétrage réalisé est qualitatif et que l’entreprise tout entière est alignée au niveau stratégique. En effet, l’installation de cette solution étant simple, rapide et fiable, les freins techniques sont aisément levés ; tout ne dépend alors plus que de la gestion informatique « pure » afin d’assurer la performance de l’entreprise et in fine son avantage concurrentiel.

 Supervision-photo2.jpg

Une fiabilité à toute épreuve ?

La fiabilité de la donnée ou encore la pertinence de l’information et de ses indicateurs revêtent donc ici/avec cette solution une importance prépondérante. Ce sont eux qui pourront faire en sorte de détecter au maximum les problèmes avant qu’ils ne se produisent ou avant que ce ne soit grave ; et ainsi de garantir une tranquillité d’esprit totale côté client !

Après l’étape du paramétrage de la box de supervision et la définition des seuils critiques, une analyse se met alors en place sur toute la structure supervisée ainsi que tous ses fichiers. La conséquence ? Le logiciel de supervision pourra alors obtenir une vision globale du fonctionnement de l’entreprise, avec son organisation, ses réglages et ses problèmes et maximiser sa fiabilité.

Cependant, le facteur humain est et reste une composante toujours bien présente dans cette équation. On pense ici au centre de service/à l’administrateur qui exploite les résultats du logiciel de supervision et qui doit réagir dans un laps de temps bien précis ; et ce en fonction du niveau de contrat et des informations choisies par l’équipe de l’entreprise cliente.

Supervision-photo1.jpg

Un impact fort sur la stratégie de l’entreprise

Une entreprise décidant de mettre en place un outil de supervision, même si c’est au travers d’un prestataire comme A2COM, est en recherche d’un moyen d’auto-analyse pertinent et garant de la sécurité de l’ensemble du système. Une manière d’anticiper de manière proactive les écarts et surtout de pouvoir les affronter efficacement ! Le postulat est clair : un problème donné conduit à une réaction cadrée, rapide et proportionnée. La gestion des seuils d’alerte permettant à l’administrateur de savoir exactement quoi faire, qu’il s’agisse de gestion du trafic, d’efficacité » d’antivirus, ou de suivi d’incident par exemple.

On réussit alors après déploiement à prendre la juste mesure des événements. Si incident il y a, les bonnes décisions peuvent être prises ; tandis que sans incident, l’entreprise prospère sereinement. De plus, les différentes actions comme la mise en marche d’un système ou la récupération de données se déroulant avec facilité, la supervision informatique participe réellement au renforcement de la productivité de l’entreprise. L’intérêt est donc immense pour toutes les structures intégrant un réseau informatique de choisir un logiciel de supervision informatique !

 

La supervision dépend donc en grande partie de la relation entre le prestataire administrateur et l’entreprise administrée. Avec des données fiables et des seuils d’alerte ajustés, la proactivité est pleinement intégrée au système informatique et aucun problème ne peut fragiliser la structure. Une garantie à la fois en terme de tranquillité d’esprit, de sécurité et de continuité dans la productivité appréciable pour toute entreprise et à forte valeur ajoutée à l’heure de la transformation digitale !

Ces articles peuvent également vous intéresser
Recevez toutes nos actus et nos conseils gratuits !

Inscrivez vous à notre newsletter et restés connectés à l'actualité de la formation professionnelle